Histoires nocturnes estivales

Pangolin

Cet os est écrit pour un jeu du FoF, il fallait le rédiger sur le thème "Pangolin" en une heure. Pour plus de précisions vous pouvez m'envoyer un mp.

Drago dévisagea son parrain avec stupéfaction.
- Tu veux quoi ?

Severus Rogue renifla d'un air agacé et haussa les épaules.
- Mon cher filleul. Tu exiges une potion, que je vais passer la nuit à devoir brasser. Je veux bien, puisque je suis ton parrain et qu'il semble y avoir une loi implicite selon laquelle je devrais m'assurer de ton bien être. Cependant, si tu veux ta potion, tu vas devoir me ramener les ingrédients.

Drago grogna.
- Je veux bien aller les acheter, même s'ils sont chers. Je veux bien aller chez le fournisseur de ton choix. Mais il n'y a rien qui m'oblige à aller chasser la bestiole pour récupérer l'ingrédient dessus. Surtout si elle est encore vivante...

Severus haussa un sourcil, et une flamme rieuse dansa dans les yeux noirs habituellement inexpressifs. Drago leva les yeux au ciel, et croisa les bras sur son torse, pas vraiment impressionné. Le blond se pencha vers son parrain.
- Maintenant que tu t'es bien payé ma tête, quels sont les ingrédients dont tu as besoin pour ma potion ?
- J'étais totalement sérieux. Il me faut des écailles de Pangolin. Or, c'est une espèce protégée et je répugne à passer par des contrebandiers qui tueront les animaux sans scrupules.

Drago plissa les yeux.
- Tu es un Mangemort. En quoi la mort d'un pangolin va t'empêcher de dormir ?

Furieux, le Maître des potions s'approcha et baissa la voix, prenant un ton dangereux.
- Je te conseille d'éviter ce sujet, jeune homme. Si tu ne veux pas qu'une rumeur ne se répande à Poudlard comme quoi l'héritier Malefoy a besoin d'une potion… pour retrouver sa vigueur… masculine.

Drago resta bouche bée, avant de s'indigner.
- Tu irais faire croire que je suis impuissant ?
- Sans le moindre scrupule. Après tout, je suis un Mangemort.
- Mais c'est juste une potion pour l'acné !

Severus ricana.
- Tu pourras toujours essayer de convaincre tes petits camarades. Ils seront probablement ravis d'en débattre au milieu de la Grande Salle.

Ils se défièrent du regard, mais le maître des potions avait plus d'expérience, et Drago finit par céder.
- Il t'en faut combien des écailles ?
Severus afficha un rictus satisfait.
- Deux. Extra fraîches. Le mieux est de les prendre au niveau de la queue, c'est là où ça sera le moins douloureux pour l'animal. Et où la perte d'écailles sera le moins préjudiciable.
- Le moins douloureux…
Drago répéta l'instruction d'un air incrédule puis grogna.
- Et ça mord tes pangolins ?
- Bien sûr que non ! Ils sont insectivores, ils n'ont pas de dents. Leurs écailles sont juste… un peu tranchantes, alors il faut faire attention.

Furieux, Drago quitta les lieux en claquant la porte, et Severus ricana, amusé. Quand son filleul reviendrait, il lui donnerait sa fichue potion pour l'acné, et il aurait des écailles de pangolin de première fraîcheur, pour son usage personnel.

Si son adorable filleul au sale caractère s'offusquait de son petit tour innocent, il lui rappellerait qu'il pouvait toujours se montrer un peu plus sérieux en cours, et apprendre à brasser lui même sa potion. Et il lui donnerait le coup de grâce en lui suggérant de s'occuper un peu moins du chaudron de Potter : il n'était pas dupe et voyait bien les ingrédients jetés au harsard pour faire échouer le Gryffondor.

Avec un claquement de langue satisfait, Severus s'enferma dans son laboratoire de potions pour terminer de mettre en fiole la pimentine pour Pomfresh, réfléchissant à ce qu'il pourrait bien demander à l'infirmière de Poudlard pour les longues heures à travailler pour elle…