Quand la pureté reste dans l'âme

Le sommeil d'un Dragon

Bonjour tout le monde !

N'ayant guère de temps aujourd'hui je passe en vitesse vous poster ce chapitre qui, je l'espère, vous plaira !

Bon dimanche !

Lia

Quand la pureté reste dans l'âme

La noble et moderne famille Black

*~*°O°o°O°*~*O*~*°O°o°O°*~*

Chapitre 61 :

Le sommeil d'un Dragon

On ne chatouille pas un Dragon qui dort

*~*°O°o°O°*~*

Ecoute : Faun – Federkleid

Faun – Feuer

Domaine de Poudlard,

Mercredi 18 décembre 1991

Le Domaine était magnifique, magique. Les flocons de neige étaient arrêtés par une coupole invisible, due aux multiples protections de Poudlard.

Pomona, Daniel – son époux – et Severus se donnaient à cœur joie dans la plantation de quelques plantes rares venant tout droit de Norvège.

Narcissa Victoria Sørensen, alias Narcissa Malfoy, avait confectionné plusieurs paquets de graines diverses qui pouvaient survivre – grâce à la magie – au climat écossais et donc à Poudlard.

Elle n'avait pas osé remettre les pieds sur le territoire anglais ou même écossais depuis sa fuite, mais ne s'en portait pas plus mal, bien au contraire.

Filius et Minerva avaient donc bloqué, le temps d'une matinée, toute irruption de pluie ou de neige afin d'aménager un rectangle de terre, devant les serres.

Pomona, Severus et Filius devaient également s'occuper de l'aménagement des tours de chaque maison, sans compter que Gryffondor n'avait pas encore de Directeur. Minerva, avec l'aide des trois directeurs de maison, avait trié les diverses candidatures des quelques personnes intéressées par un poste à Poudlard. Les familles Potter, Prince et Chourave avaient tenté de faire de la pub aussi bien dans leurs villages qu'au Ministère.

Ils avaient, sur une cinquantaine de candidatures provenant de Russie, d'Angleterre, de France et d'Irlande, retenu une trentaine. Ces personnes étaient justement passées au Château deux jours auparavant afin de rencontrer les professeurs actuels qui étaient revenus afin de fixer les nouveaux programmes. Chacun mit alors du sien dans la nouvelle organisation et certains adultes, qui avaient d'autres activités en-dehors de l'école, décidèrent de partager leur emploi avec d'autres.

Ainsi, il fut décidé que les premières années auraient environ 17 matières (obligatoires) différentes, et ce jusqu'à la troisième et ou la quatrième année.

L'intégration et l'initiation à la Magie serait seulement enseignée en première année par le professeur Althus Black – cousin éloigné de Hardwin Potter –.

Les cours d'Origines et coutumes sorcières seront obligatoires de la première à la troisième année et enseignés par Richard Jones, l'époux de Dorothy Jones, Auror au Ministère anglais. Les cours de la quatrième à la septième année seront en option et enseignés par Grégory McDowell.

Les Sortilèges (obligatoire) seront alors enseignés par Anna Bartholdy-Prince, une cousine éloignée de Léto et Severus Prince, pour les années 1 à 3. Le professeur Flitwick se réservera alors pour les années 4 à 7.

Les Charmes, cours obligatoire, seront enseignés dès la deuxième année jusqu'à la quatrième par Laure Smith, épouse de Gawin Smith le directeur du Département de la protection de l'enfance. Les cours de la cinquième à la septième année seront réalisés par Susanne Thomas, épouse de l'Auror Corey Thomas.

Les Duels seront en option pour la sixième et septième année. Daniel Londubat-Malfoy de Bridgewater avait demandé à Minerva de pouvoir s'en occuper.

La théorie en Défense et Combat sera seulement enseignée de la première à la troisième année – et obligatoire – par Gordon Kydd.

La Métamorphose restait obligatoire et sera enseignée par Minerva McGonagall de la 1ère à la 3è année. Les élèves des années supérieures seront prises en charge par Elliott Hendry, puisque Minerva avait également la direction de Poudlard à gérer.

La Botanique sera alors enseignée de la 1ère à la 4è année par Orphée Black, la petite sœur d'Althus, et la 5ème jusqu'à la 7ème année par Pomona Chourave.

Le cours de Botapotion, mélangeant pour la première fois depuis des décennies les deux matières, sera enseignée – et obligatoire – dès la 5ème année jusqu'à la septième. Par ailleurs, elle sera seulement évaluée aux ASPICS et non aux BUSES.

Les Potions – cours obligatoire – seront enseignées par Raphael Prince (petit-fils d'un grand-oncle de Severus Prince) pour les quatre premières années puis par Severus Prince pour les trois suivantes.

L'Histoire moderne (concernant, entre autres choses, la créativité sorcière et celle des sans-pouvoirs) sera quant à elle obligatoire durant toutes les études à Poudlard, et enseignée par Willy Whyte.

L'Histoire des Sorciers et Sans-Pouvoirs (HSSP) sera également obligatoire et enseignée par Jane Roberts.

Le professeur Cuthbert Binns – fantôme de Poudlard – continuera comme à son habitude les cours d'Histoire, sur les Gobelins. Ces cours seront cependant en option et seulement enseignés aux sixième et septième année intéressés.

Un cours de Bienséance et de Danse sera obligatoire pour les trois premières années et enseigné par Annabelle Malefoy de Bridgewater.

Les cours de GMI (Gestion de la Magie Instinctive) seront spécialement conçus pour les sorciers dits « cracmols » et obligatoires. Les 4 premières années seront enseignées par Ersania Collins, et les trois suivantes par Dorian McArthur.

Des cours de Musique seront en option durant les années 4, 5, 6 et 7 et enseignés par Gaïa Prince, la petite sœur de Léto Prince.

Des cours de Mathématiques seront obligatoires durant les années 1 à 4, enseignées par Fozio Aufword puis en option de l'anné et enseignées par Johana Links.

Les cours de Langues seront également remises au programme : l'anglais et l'irlandais seront obligatoires pour les trois premières années et enseignés par Alia Whyte (épouse du professeur d'Histoire Moderne Willy Whyte). Les année pourront prendre ces cours en option et suivront, dans ce cas, les cours avec le professeur Mathys Donwell.

Des cours de français seront en option pour les trois dernières années et enseignés par Jessica Delacour.

Les Runes Anglaises seront encore et toujours en option dès la cinquième année, enseignées par Bathsheba Babbling.

L'Arithmancie sera par ailleurs obligatoire en 5ème année et les bases contrôlées lors des BUSES, puis l'apprentissage approfondi sera en option pour les années 6 et 7. Septima Vector restera fidèle à son poste de professeur dans cette matière.

Un cours sur les Transports sorciers et sans magie sera en option pour les années 6 et 7, dirigé par Clydia Peverell, l'épouse du Langue-de-Plomb Romus Peverell.

L'Étude du Monde Sans Magie (EMSM) remplacera l'étude des Moldus et sera obligatoire pour les quatre premières années, contrôlée aux BUSES mais en option dès l'année 5 jusqu'en septième année. Les élèves ne continuant pas en 5è devront tout de même réviser cette matière pour les BUSES. Les année seront enseignées par Charity Burbage et les autres années par Clément Snow, époux de Julie Snow avocate au Ministère.

Un cours de Peinture & Arts sera donné en option pour les année par Ashley Stewart (épouse de Slawomir Stewart qui travaille au département de Contrôle et de Protection des Créatures Magiques au Ministère).

Des cours nommés « Quotidien avec ou sans Magie » comprenant également une initiation au bricolage et aux sortilèges pratiques seront obligatoires en 2è, 3è et 4ème année. Ils seront dirigés par Loriossius Hume et ne seront pas présents aux examens des BUSES.

Il y aura également des cours de sport (endurance, vol et jeux sans magie) qui seront donnés par Rolanda Bibine pour les 4 premières années puis par Marius Fawley dès la 5ème année. Ces cours seront obligatoires.

Les cours sur les Créatures Magiques seront obligatoires dès la 1ère jusqu'à la 4ème année, et contrôlés aux BUSES, puis en option de la 5è à la 7ème année, enseignés par Balthazar Henderson.

Des cours d'astronomie, en option de la 5è à la 7è année, seront donnés par Aurora Sinistra. Les cours de divination restaient au programme en option de la 5è à la 7è année, et dirigés par Sybille Trelawney.

Cette liste était apparue ce matin-même dans la Gazette du Sorcier, amenant plusieurs curieux jusqu'aux divers marchands de journaux.

Les professeurs faisaient de leur mieux afin de pouvoir rouvrir les portes du Château dès le mois de janvier. Minerva fut tirée de ses pensées par l'homme qui les avait surpris lors de la découverte du fameux tableau des Fondateurs, près des cuisines.

L'homme était âgé d'une cinquantaine d'années mais paraissait bien plus vieux. Minerva et Severus avaient longuement discuté avec lui, et ils avaient pu découvrir les sous-sols méconnus de Poudlard.

Ainsi, ils étaient passés par une grande porte, et avaient découvert une sorte de tunnel, éclairé par la magie. Ils apprirent alors que Poudlard était situé sur une source de Magie pure qui aurait pu protéger le Domaine grâce à un rituel pour le moment désactivé. Ils avaient écouté l'homme, Théophile Serdaigle, durant tout le trajet. Ils étaient remontés via des escaliers en marbre. Ils avaient ainsi franchi le lac à l'ouest du château, et pouvaient apercevoir, au loin, les tours Gryffondor, celle dédiée aux professeurs, ainsi que la tour ouest qui comprenait également la volière. Le paysage, à couper le souffle, leur fit comprendre qu'ils venaient de traverser le sombre lac.

La colline qui les accueillait était incartable et même les sorciers actuels n'en connaissaient l'existence. Mis à part les habitants de cette colline. Ceux-là voyageaient, le plus souvent dans l'anonymat le plus strict, attendant le réveil du Dragon. Réveil qui avait eu lieu le 31 octobre dernier, lorsque Dumbledore fut renié de Poudlard. Une nouvelle ère avait alors commencé, et la nouvelle Directrice avait la bénédiction du Château.

Théophile Serdaigle avait alors présenté sa petite famille, descendante des Serdaigle et plus précisément de Théodorus Serdaigle, né en 452 de l'union de William et Rowena Serdaigle qui avaient eu une fille, Athémia née en 443, Helena en 450 et enfin Théodorus en 452. Ce dernier s'était lié à Héliacynthe Poufsouffle et eu 10 enfants. Les générations suivantes furent de moins en moins fécondes et seul Nox Serdaigle – le père de Théophile – resta en vie auprès de son épouse Eglantine Witton. Tous deux nés en 1904 donnèrent la vie à quatre enfants : Soron, Sarah, Hope-Helena et Théophile. Ce dernier eu trois enfants avec Léonie Castella : Salazar (1959), Hope (1963) et Lucas (1967). La plupart des héritiers avaient disparus quelque part dans le monde, faisant leur vie loin du petit village des fondateurs et revenant, parfois, avec leur épouse, au sein même de cette petite communauté mystérieuse. Il y avait également les familles Gryffondor, Poufsouffle, Serpentard et une autre dont l'homme tut le nom.

Minerva sorti de ses rêveries afin de demander à Théophile la raison de sa présence. Il n'était jamais allé plus loin que la Salle de Repas des Fondateurs et, bien que connaissant théoriquement le château par cœur, il n'y avait jamais mis les pieds.

- Je voudrais savoir si vous aviez besoin d'aide, chère Minerva. Si vous permettez que j'utilise votre prénom.

- Bien entendu, répondit la concernée.

- En quoi pourrais-je vous être utile ?

- Je… hésita la Directrice.

- Expliquez-moi ce que vous avez fait jusque là pour remettre notre antre sur pieds, je verrais bien.

- Eh bien, nous avons demandé aux autorités de bien vouloir contrôler les divers sortilèges posés sur la bâtisse. Certains rituels runiques furent réactivés pour la protection, des maléfices et sortilèges de surveillance accrue ont été désactivés. Le bâtiment, bien que rénové aux frais des Potter sans leur consentement, restait tout de même assez vétuste. Cela fut également réglé. Nous devons encore rembourser les dettes qu'a contracté Albus Dumbledore au nom de Poudlard envers les Potter ce qui nous bloque un peu puisque nous n'avons aucun revenu réel et que nous devons rémunérer les professeurs. Le Ministère va nous subventionner mais ce ne sera pas assez, je le crains. De nouveaux professeurs ont tout de même été engagés sous la promesse d'un salaire basique et d'un logement gratuit, nourriture comprise. Les serres supplémentaires, cachées par le Château, ont été découvertes il y a peu et les professeurs ainsi que certaines connaissances nous aident à réorganiser et prendre soin des plantations déjà présentes. Il nous manque également une personne pour la direction de Gryffondor.

- Si je comprends bien, vous gérez seule ce bâtiment et non plus les quatre responsables de maisons ?

- Je vous avouerai que je préfère toujours demander l'avis des directeurs de maisons avant de prendre une décision.

- C'est tout à votre honneur. Il en fut ainsi, jadis. Pour ce qui concerne les revenus : vous pourriez revendre le trop plein d'ingrédients, de fruits ou de légumes que le Domaine vous offre. Il y a plusieurs marchés à Downtown et Pré-au-Lard. Il y a également une petite ville sorcière, non loin d'ici mais peu de gens en connaissent l'existence. Ils auraient besoin d'un approvisionnement en nourriture. Vous pourriez également proposer à certains, au travers d'une campagne publicitaire, des formations de remise à niveau ou autre selon les capacités de vos enseignants. Ces formations pourraient être payantes, avec des aides si les personnes sont trop démunies pour se le permettre. J'ai également lu que vous souhaitiez réintégrer les cours d'arts, ce qui est une bonne chose. Cela permettra aux esprits de s'évader, de rêver, d'imaginer. Vous pourriez proposer aux élèves de dupliquer les œuvres qu'ils feront, que ce soit des statues ou des peintures, ou encore des bijoux car je ne sais pas réellement ce que votre programme prévoit, mais vous pourriez revendre tout cela. Une partie reviendrait à l'élève et le reste à l'école puisque vous fournissez, de toute évidence, le matériel afin de fabriquer des choses. Ensuite, j'ai vu que vous aviez un garde-chasse qui aime les animaux ! A-t-il les capacités nécessaires à faire un élevage d'un genre de créatures magiques afin de les confier à des foyers contre une monnaie d'échange ?

- Je… Hagrid a plutôt tendance à aimer les créatures dangereuses. Je ne sais pas si ce serait une bonne idée, sans vouloir vous offenser.

- Oh mais nous pourrions remédier à cela ! Puisque la Magie nous permet enfin de faire à nouveau surface, les familles des fondateurs trouveront certainement un bénévole pour aider votre bon Hagrid. Nous trouverons, ne vous inquiétez pas !

- Merci, fit Minerva qui avait maintenant plein d'idées en tête.

- Mais de rien, gente dame !

Severus, qui était arrivé près d'eux, salua l'homme et approuva ses idées. Il fut convenu que Théophile reviendrait le soir au château avec sa belle-fille, son neveu et quelques personnes supplémentaires dont il cacha précautionneusement l'identité. Il leur parla ensuite des appartements des fondateurs, cachés au fin fond du château, protégés par Poudlard, le Dragon. Il leur raconta brièvement que le premier enfant de Salazar Serpentard avait endormi l'animal, peu après le décès de son père, afin de mettre au point son plan : gérer le Domaine, et donc l'école, seul. Malheureusement, malgré ses actions et précautions, cela ne fonctionna pas et créa un grand fossé entre les différentes maisons.

Le Dragon était donc endormi, dans une caverne sous le parc du château et dont l'entrée se trouvait être sous la tour réservée aux professeurs, via un escalier accessible de l'extérieur. Théophile leur proposa alors de les y amener le soir même, après le dîner et avec les directeurs de Maison actuels.

Il les quitta ensuite, laissant Severus et Minerva méditer sur les idées et les changements en cours.

.

*~*°O°o°O°*~*O*~*°O°o°O°*~*

.

La fin d'après-midi du mercredi 18 décembre était arrivée bien vite. Minerva avait appelé tous les elfes dans le Parc de Poudlard et Severus avait fait venir les siens.

En effet, ceux de Poudlard étaient, pour la plupart, bien trop âgés pour réellement servir le château. Hardwin et Althus avaient été invités par Severus qui observait actuellement les rangs d'elfes de Poudlard d'un air concentré.

- Il y en a cinquante, mais au moins quarante d'entre eux ont l'air épuisé, marmonna Hardwin avec véhémence. Dans quelles conditions travaillent-ils ici ?

- Je… j'avoue ne m'être jamais inquiété de la qualité de vie des elfes de Poudlard, répondit tristement Minerva.

- Eh bien, il est temps de le faire maintenant, grogna Hardwin Potter.

Severus ne vint pas en aide à sa collègue qui l'observait avec espoir d'obtenir un minimum de soutien.

- Nous n'avons pas vraiment le temps, murmura Minerva. Il faut préparer le repas de ce soir, et…

- Je vous interromps tout de suite, fit Hardwin dont les yeux reflétaient la colère. Il est hors de question que ces elfes-ci fassent quoi que ce soit pour le reste de la journée.

Minerva, qui failli répondre être la directrice et responsable des lieux, ne fit qu'ouvrir la bouche avant de la refermer prestement. En effet, les elfes étaient dans un sale état. La fatigue se voyait sur leurs visage, des blessures étaient présentes un peu partout sur leurs corps et leurs yeux laissaient entrevoir leur triste vie. Du désespoir, de la tristesse, de la peur pure. Mais qu'avaient-ils ? Elle ne savait même pas si Albus en avait conscience… Trop ancrée dans ses réflexions pour le moins sombre, elle ne vit pas l'échange de regards de Severus et Hardwin.

- Vous permettez que je prenne les choses en mains en ce qui concerne les elfes de Poudlard, Minerva ? demanda Severus.

- Si vous me promettez que cela sera pour leur bien, et me demandez mon avis et ma permission avant d'agir dans ce cas je ne peux qu'approuver, Severus, répondit Minerva en soupirant.

- Laissez-nous appeler nos elfes pour ce soir. Pomona vous a raconté comment nous traitons nos elfes, j'imagine ?

- En effet.

- Est-ce que cela vous conviendrait-il que nous fassions de même avec ceux qui prendront le relais de ces pauvres elfes cadavériques ?

La voix polaire et la fin de phrase fit frissonner Minerva.

- Oui.

- Dans ce cas. Hardwin ?

- Neal, Rusty, Madailéin, Quicky, annonça Hardwin.

- Breval, Flynn, Cadell, Aedia, rajouta Severus.

Huit elfes de maison apparurent devant eux, habillés de tenues confortables et jolies qui surprirent les inhabitués des familles Prince et Potter.

- Bonjour vous tous, fit Severus. Avez-vous des choses urgentes à faire actuellement, ou est-ce que vous pourriez nous aider ici-même pour la soirée ?

Les elfes se concertèrent puis se turent. Rusty avança alors, et répondit en souriant.

- Bonjour Maître Severus ! Nous sommes disposés à vous venir en aide. Les autres sauront se débrouiller sans nous.

- Présentez-vous à Minerva, directrice de Poudlard, s'il vous plaît, fit Hardwin.

L'elfe acquiesça et, toujours souriant, commença les présentation.

- Rusty s'appelle Rusty. Rusty s'occupe normalement de l'entretien de la maison, plus précisément des chambres de la très noble famille Black-Potter. Mais Rusty est assez polyvalent, Rusty fera donc tout son possible pour vous aider au mieux, Minerva-Madame.

- Neal aime s'occuper des repas, fit un autre elfe. Neal travaille pour la famille Potter.

- Madailéin s'occupe des repas pour les animaux du Domaine des Potter.

- Quicky s'occupe des volières, de l'élevage des Maine Coon de Mrs. Potter, et aime aussi s'occuper du grand jardin.

- Breval est attaché à la famille Prince. Breval s'occupe des repas et est aussi polyvalent comme Rusty.

- Flynn est un tout jeune elfe, Flynn fera son possible pour aider au mieux selon vos besoins, et cela sera fait avec plaisir ! sautilla de joie le petit elfe qui décrocha un sourire attendri sur les visages humains qui les observaient.

- Cadell est aussi un tout jeune elfe, Cadell aime beaucoup les pâtisseries.

- Surtout manger celles d'Abey, murmura Rusty.

Remarque qui fit rire Hardwin et Severus, surprenant Minerva, Filius et Pomona qui étaient eux aussi présents pour cette entrevue.

- Aedia est aussi une jeune elfe, qui aide au Laboratoire Potter-Prince. Aedia vous aidera aussi de son mieux !

- Très bien, merci, fit Hardwin. Les elfes derrière vous sont très fatigués, et…

- Ce n'est pas vrai ! Jimmy fera tout ce que vous voudrez, Jimm…

- Suffit, intervint Minerva. Veuillez écouter ce que dit Monsieur Potter, s'il vous plaît. J'ai toute confiance en la gestion de Severus Prince et Hardwin Potter. Prenez leurs conseils en compte, merci.

Jimmy s'apprêta à se punir.

- Minerva, va calmer Jimmy s'il te plaît, fit Pomona. Essaye de lui parler comme à un enfant, ou je ne sais pas. Il a vraiment l'air mal en point.

Elle acquiesça et alla prendre Jimmy à part.

- Tu peux venir avec moi, s'il te plaît ? avait-elle murmuré.

Tremblant et les yeux écarquillé par la peur, l'elfe la suivit de près jusqu'à un petit arbre. N'osant ouvrir la bouche, il observa Minerva s'accroupir devant lui.

- Quel âge as-tu ?

- Jimmy est tout jeune, fit l'elfe en baissant la tête. Jimmy a dix ans. Mais Jimmy veut protéger ses parents, Jimmy peut travailler à leur place…

- Jimmy, calme-toi s'il te plaît. Ce soir, vous vous reposerez tous, d'accord ? Toi aussi.

- Mais, mais… on a fait une bêtise ? Jimmy est si mauvais que cela ?

- Non, vous n'avez rien fait de mal. C'est nous qui avons fait quelque chose de mal. Je ne vous connais pas très bien, tu sais, s'excusa Minerva.

- Qu'est-ce que Maîtresse la Directrice a fait de mal ? demanda doucement l'elfe. Oh, Jimmy ne doit pas deman…

- Si, tu peux demander, fit Minerva en souriant. Avant de prendre la direction, je ne me suis jamais inquiétée de votre sort. A vrai dire, je ne sais même pas ce que mon prédécesseur faisait pour vous. Je suis désolée et je vous demande pardon, à toi et ta famille ainsi qu'à tous les elfes de Poudlard. Ce soir il y aura des invités, les elfes des familles Potter et Prince feront le nécessaire. Si tu veux absolument, tu pourras être là pour les orienter mais hors de question que tu fasses quelque chose, d'accord ? Je veux que tu te reposes, toi et les autres, que vous puissiez manger à votre faim. Maintenant, retournons dans le groupe, je vais parler à tout le monde.

Elle ne put s'empêcher de caresser la joue du petit elfe tremblotant et lui intima d'avancer devant elle. Un regard avec Hardwin l'informa qu'elle pouvait prendre la parole. Elle se remémora les paroles de Pomona puis commença.

- Chers elfes de Poudlard. Si nous vous demandons de ne rien faire ce soir, ce n'est en aucun cas parce que vous auriez fait de mauvaises choses, bien au contraire. Vous avez, à ma connaissance, toujours servi l'école. Cette soirée sera donc une soirée de repos pour vous, ainsi que la journée de demain. Dans vingt-quatre heures, je vous demanderai de passer un à un dans mon bureau. Je prendrai le temps de parler individuellement avec chacun d'entre vous. Votre devoir jusque là sera de manger convenablement, à votre faim, ce soir ainsi que pour tous les futurs repas. Demain, vous pourrez également prendre le temps de nettoyer ce qui vous sert de… vêtement et de vous en confectionner d'autres.

- Mes elfes vous aideront et ramèneront des tissus, intervint Severus. Des questions à ce sujet ? Avez-vous un lieu pour dormir ? Jimmy ?

- Jimmy ne…

- Si, tu peux nous raconter, fit Pomona. S'il te plaît.

- C'est que les Maîtres Dippet et Dumbledore disaient que les taies d'oreillers étaient suffisantes, l'arrière-grand-mère de Jimmy avait dit qu'elle avait demandé parce que l'un de ses enfants étaient nés avec trois bras, mais les Maîtres avaient dit que c'était l'habit officiel des elfes et qu'il n'y aurait pas de changement. Et…

- Et ? demanda Minerva.

- Pas de lieu de sommeil, murmura Jimmy.

- Pardon ? fit Minerva qui sentait une migraine poindre son nez. Comment cela, vous n'avez pas d'endroit pour dormir ?

- Jimmy n'aurait pas dû…

- Jimmy doit, intervint Rusty. Jimmy doit, car Rusty et ses amis allons aider vous autres à avoir une vie meilleure, comme Maître Severus et Hardwin viennent de dire à tes camarades. Jimmy doit, parce que Madame Minerva McGonagall va remédier à vos soucis. Jimmy devait répondre à la question.

- Madame la Directrice ? demanda Aedia.

- Oui ?

- Est-ce que nous pourrions demander à nos Maîtres d'appeler d'autres elfes pour créer un lieu douillet pour nos nouveaux amis ?

- Bien sûr, fit Minerva. Mais Jimmy, où dormez-vous donc ?

- Sur… sur… sur le sol des cuisines, Maîtresse.

Un haut le cœur. Un cri d'un elfe des Prince et le hoquet de stupeur des adultes fit sursauter le petit elfe.

La soirée risquait d'être réellement longue…

.

*~*°O°o°O°*~*O*~*°O°o°O°*~*

.

Le repas s'était déroulé dans la bonne humeur. Enfin une soirée pleine de vie, de rires et de joie dans ce château sans vie depuis plusieurs semaines… Théophile était donc venu avec sa belle-fille, Sophie Gryffondor-Serdaigle née en 1960 et Samuel Collins son neveu né en 1980 de l'union de Hope Helena Serdaigle (1936) et John Collins (1940). A savoir que leur espérance de vie était assez élevée comme à l'époque des Fondateurs de Poudlard. Peu de sorciers vivaient aussi longtemps qu'eux ou de personnes comme Albus Dumbledore.

Le premier fils de Théophile, Salazar Serdaigle (1959), était venu avec son épouse Sophie Gryffondor, née en 1960. Donnereth Poufsouffle (1942) était également venu avec son épouse Leanne Serpentard (1943) et leurs trois enfants Dahlianne, Myrtius et Charles.

Gaeliana Gryffondor (1940) et son époux Timiosha Carron (1940) étaient également de la partie et étaient accompagné de leurs deux enfants, Adèle (1970) et Ezekiel (1975).

Eleonore Walles (1950) était également présente avec son époux, Elias Wyllt (1947), et leurs trois enfants : Jade et Océane nées en 1980 ainsi que Natéo né en 1985. Minerva compris alors que des descendants directs de Merlin vivaient encore, et ce, tout près de Poudlard au sein même de la communauté des Fondateurs.

A tout ce petit monde se rajoutait les professeurs et futurs enseignants de Poudlard, ainsi que leurs familles. Althus Black et Severus discutaient vivement dans un coin, auprès d'un des membres de la famille Gryffondor.

Minerva observait tout ce petit monde et écoutait d'une oreille ce que lui racontait Filius. Chacun racontait des passages de sa vie, expliquait les divers voyages sous telle ou telle identité, faisant rire la plupart des personnes présentes dans la Grande Salle.

Celle-ci, d'ailleurs, avait également changée. Auparavant étroite pour quatre table pouvant contenir chacune entre cent et cent-cinquante élève, maintenant bien plus spacieuse et aux couleurs chaudes et accueillantes. Les élèves avaient toujours aimé cette pièce mais Minerva était certaine d'une chose : elle devenait de plus en plus merveilleuse.

Les murs jadis marrons et recouvert de bois et de tableaux avaient laissés place à sept grands vitraux à droite et à gauche, débutant à un mètre du sol et s'arrêtant 2 mètres plus haut, laissant encore un mètre de mur au-dessus. Entre ces sept vitraux se trouvaient à présent plusieurs tableaux et décorations florales déposées par les elfes de Severus et Hardwin un peu plus tôt. Les tables des élèves avaient pour le moment disparues, laissant une immense table ronde afin d'accueillir tous les invités de la soirée. Les Grandes Portes étaient maintenant beiges, reflétant la lumière provenant des fenêtres, et les murs anciennement gris-sales étaient maintenant gris anthracite et les pierres brillaient de milles feux. Le plafond, d'où on apercevait, avant, un toit en bois, était en réalité fait de voûtes en pierre, soutenus architecturalement mais également protégés par la magie. Ceux qui croyaient que le plafond était en bois avaient été détrompés par un très ancien sortilège, posé trois cents ans auparavant. Le plafond enchanté, quant à lui, avait disparu dès la disparition du grand Albus Dumbledore. Minerva pensa en remettre un en place avant la rentrée.

L'estrade jadis en bois était maintenant précédée de deux marches en pierres du côté gauche, et d'une pente du côté droit. Le reste de la séparation était surmontée d'une sorte de grillage en métal noir, surmonté de bougies et de lierre fleurit.

La table des professeurs avait elle aussi changé : ovale et plus large, les professeurs pourraient dorénavant manger librement, en face de leurs collègues et légèrement cachés des élèves grâce aux diverses plantes et décorations disposées derrière la grille noire d'un mètre de hauteur. Un pupitre de bois foncé surplombait l'avant de l'estrade et quatre statues, représentant les quatre animaux des fondateurs ainsi qu'un grand chat – personne n'en connaissait la raison – et des bougies ornaient les murs entre les quatre vitraux, positionnés comme dans toute la salle. La Grande Salle était donc devenue plus claire, plus accueillante encore et magique.

- Bien, Madame McGonagall, intervint alors un homme blond.

- Salazar Serdaigle, c'est bien cela ?

- Tout à fait ! s'écria joyeusement l'homme. Peut-être irions-nous maintenant rendre visite à notre petit dragon ?

- Oui… Filius, Pomona ?

- Oui, répondit Pomona. Je vais chercher Severus, nous vous rejoignons dans le Hall. Mon mari restera ici afin de surveiller tout ce petit monde.

Les adultes se levèrent alors. Théophile Serdaigle, sa femme Léonie Castella, leur fils Salazar et son épouse ainsi que Donnereth Poufsouffle, sa femme Leanne Serpentard et leur fille Dalhianne, Adèle Carron et sa mère Gaeliana Gryffondor, Elias Wyllt, Severus Snape (Prince), Filius Flitwick et Pomona Chourave se rejoignirent dans le Hall du Château.

- J'ai appris que vous aviez un concierge dit « cracmol » ? demanda alors Léonie.

- En effet, fit Minerva. Un homme courageux que la vie a détruit, si je puis dire…

- Vous êtes au courant de la fausse définition des cracmols, n'est-ce-pas ? continua Léonie.

- En effet. Nous mettons en place un enseignement pour ces personnes-là, mais comme nous ne connaissons pas bien le sujet, il sera difficile de les faire accepter…

- Ne vous inquiétez pas de cela. Maintenant que nous sommes parmi vous, nous ne vous laisserons pas tomber, répliqua Léonie. Cet homme aura tout autant besoin d'apprendre à se servir de la magie, mais cela devrait se faire, si j'ai bien compris son caractère, sans qu'il ne soit au château. Serait-ce possible de le rencontrer, un jour ? Nous trouverons bien un remplaçant parmi nous.

- Bien sûr, répondit Minerva. Avec plaisir.

Théophile ouvrit alors la marche jusqu'aux cuisines puis passa par la fameuse salle des Fondateurs. Il les conduisit aux sous-sols, afin de rejoindre un passage dont personne ne connaissait l'existence.

Ils arrivèrent donc à l'extérieur, à l'ouest du Domaine entre les tours des professeurs et la tour accueillant nouvellement la volière. Derrière eux se trouvait un grand lac et une grande prairie enneigée.

Ce fut Adèle qui ouvrit une grille qui laissa apparaître un passage avec des escaliers s'enfonçant dans le sol. Ils retournèrent alors au fin fond de Poudlard, sous terre, dans l'obscurité accompagnée de torches.

Lorsque le sol devint humide, Théophile murmura quelques mots dans une langue qu'ils ne connaissaient pas. Une porte apparu et ils l'ouvrirent, puis entrèrent dans ce nouveau lieu.

.

*~*°O°o°O°*~*

.

Une vive lumière bleue les avaient éblouit. La beauté de la pièce – si c'en était une – était indescriptible.

Le sol était recouvert d'une pelouse bleue clair, moelleuse sous les pieds et douce à souhaits. Les arbres étaient roses et les fruits violets. Un lac était présent sur leur droite, reflétant dans l'eau turquoise les vitres donnant sur les profondeurs du lac. Une brume argentée protégeait un animal endormi, dont les couleurs surprirent tous les adultes.

La respiration calme et lente prouvait un sommeil profond, et le silence emplit à nouveau la pièce.

Allaient-ils réveiller cet être, dont personne ne connaissait réellement l'existence ?

.

*~*°O°o°O°*~*

*~*°O°o°O°*~*O*~*°O°o°O°*~*